Méthode pour une architecture de l’Information

L’architecture de l’information se construit pour accompagner l’entreprise au même titre que la construction et l’organisation des chaines de production des biens matériels.

L’architecture ne doit pas être subie, elle doit être maîtrisée et mise en perspective des évolutions métier

Elle s’inscrit dans une démarche globale. Nous nous appuyons sur les méthodologies de l’Open Group comme Archimate pour structurer la démarche et la rendre pérenne. La définition de la vision architecture se fait dans l’ordre :

  1. Depuis la vision stratégique et métier
  2. La démarche applicative
  3. La stratégie des données qui ne doit pas être prise comme une conséquence de l’applicatif
  4. La stratégie d’infrastructure
  5. Le travail auprès des acteurs du métier afin de construire ensemble les solutions qui permettront l’exploitation de l’information

 

Gouvernance Architecture

L’architecture logicielle

Il est aujourd’hui difficile de capitaliser sur les composants logiciels car les technologies évoluent très vite. Les règles classiques qui caractérisent l’architecture logicielle, interopérable, compatible, intègre, fiable, maintenable, réutilisable, extensible… sont fortement challengées par les ruptures technologiques. L’architecture logicielle doit désormais prendre en compte et anticiper l’intégration de nouveaux composants ou solutions techniques.

Le métier de architecture logicielle doit désormais disposer d’une composante de veille, de qualification des nouvelles solutions, d’analyse de la capacité du SI de l’intégrer et de l’impact sur la performance métier, en particulier la valorisation du capital information

Concrètement répondre :

  • Au besoin d’évolutions fonctionnelles des métiers pour suivre le marché
  • A la capacité d’intégration de briques (open-source ou non) techniques ou fonctionnelles
  • A la capacité d’intégration de nouvelles technologies sans remettre en cause profondément l’architecture (par exemple accueillir le Big Data)
  • A l’obsolescence des technologies (évolutions vers des développements d’interface basées sur Javascript)

L’architecture des données

C’est le centre d’attention particulier du système d’information.

Les données constituent le socle de la pyramide de création de valeur pour l’entreprise

Pyramide_valeur_data

 

La sécurisation en terme de qualité et d’accès aux contenus des silos de données des processus élémentaires permet de conforter la production d’indicateurs précis et justes et donc de sécuriser la prise de décision en matière de pilotage entreprise. C’est l’enjeu de la gouvernance des données.

La gouvernance des données

Gouverner, c’est prévoir et donner les moyens d’agir.

Gouverner les données, c’est placer la gestion des données dans le cadre de la gouvernance globale de l’entreprise.

Ceci n’est pas un enjeu uniquement pour les grande structures. C’est un enjeu également pour les PME car le levier de valorisation peut-être tout aussi important et les mécanismes de contrôles sont en général moins développés.

Les principes de gouvernance décrits par les méthodologies sont une aide précieuse à la  mise en place d’une gouvernance des données. Les méthodologies permettent de balayer le champ des besoins sans risque d’oublier des parties essentielles. La méthode produite par Data Management répond par exemple bien à ce besoin.


Leave a Reply